Ostéopathe Paris - ostéo charenton - femme enceinte douleurs ligamentaires grossesse

02 Mai Douleurs ligamentaires pendant la grossesse et ostéopathie

Douleurs ligamentaires pendant la grossesse : intérêt de l’ostéopathie

 

La grossesse est une période durant laquelle vous subissez de nombreux changements, et notamment des changements hormonaux. Des douleurs, jusqu’à lors inconnues peuvent apparaitre. Parmi elles, les douleurs ligamentaires.

 

Douleurs ligamentaires pendant la grossesse, la faute aux hormones ?

 

Pendant 9 mois, votre corps se transforme petit à petit pour accueillir votre bébé. Ces changements physiques sont accompagnés de changements hormonaux assez importants.
En fait votre corps libère des hormones pour se préparer à l’accouchement. Pour cela, il libère notamment une hormone dont le but est de détendre vos ligaments pour faciliter l’ouverture de votre bassin.
Seulement cette ouverture de votre bassin peut entrainer des douleurs.

 

Douleurs ligamentaires chez la femme enceinte, comment les identifier ?

 

Certaines de mes patientes les décrivent comme un tiraillement dans le bas du ventre et le haut des jambes. Certaines m’ont aussi confié avoir l’impression que leur bébé tombe.

En fait il s’agit de douleurs au niveau de votre utérus, de votre périnée, et parfois de vos cuisses. Ne vous inquiétez pas, votre bébé va très bien.
Ces douleurs peuvent être diffuses ou localisées à un endroit précis, et sont en général très handicapantes.
Elles sont aussi génératrices de stress, car elles peuvent être confondues avec des contractions. En cas de doutes, contactez rapidement votre médecin traitant, gynécologue ou sage-femme. Il/ elle saura vous rassurer si besoin, et surtout identifier s’il y a un véritablement lieu de s’inquiéter.

 

ostéo grossesse parisGrossesse et douleurs ligamentaires, quand apparaissent-elles ?

 

Souvent ces douleurs se manifestent lorsque vous êtes fatiguée. C’est par exemple le cas après un effort, ou en fin de journée.

Les douleurs ligamentaires peuvent aussi se manifester en cas de mouvements brusques, comme lorsque vous vous levez ou changez de position.

Elles peuvent aussi apparaitre lorsque vous êtes stressée.

Cependant ces douleurs ligamentaires disparaissent après votre accouchement dans la plus grande majorité des cas.

 

Femme enceinte et douleur ligamentaire, quand s’inquiéter ?

 

Si ces douleurs se manifestent de temps à autre, a priori il n’y a pas de raisons de s’alarmer.

Pensez simplement à les signaler lors de votre prochain RDV avec votre médecin, gynécologue ou sage-femme.

Il pourra alors déterminer s’il s’agit bien de douleurs ligamentaires, et si un apport en vitamine est nécessaire ou non.

Si ces douleurs apparaissent sans effort, activité ou stress, il peut y avoir lieu de s’inquiéter. De même si les douleurs sont fréquentes et intenses. Dans ces cas, contactez votre médecin sans attendre. Il vous aiguillera sur la meilleure prise en charge.

 

douleurs ligamentaires ostéopathe parisComment éviter les douleurs ligamentaires durant votre grossesse ?

 

Les douleurs ligamentaires sont difficiles à éviter. Il y a peu de choses sur lesquelles vous pouvez agir pour éviter qu’elles n’apparaissent.

Vous pouvez par contre diminuer leur fréquence ou leur intensité en veillant à votre hydratation.

La qualité de votre sommeil et de votre récupération aura un effet sur vos douleurs ligamentaires. Pour les limiter au maximum, vous pouvez dormir sur le côté, et placer un coussin entre vos jambes. L’épaisseur du coussin doit permettre à vos jambes de se poser de manière parallèle.

Evitez de porter des chaussures à talons en cas de douleurs ligamentaires durant votre grossesse. Cela augmente en général les douleurs.

Vous pouvez d’ailleurs lire mon article complet sur le sujet ici : porter des talons sans se faire mal.

Pour éviter les efforts intenses, évitez de vous asseoir dans des fauteuils trop profonds ou trop mous. En voulant sortir du fauteuil vous allez devoir forcer, et des douleurs ligamentaires peuvent alors apparaitre.

Autre désavantage, dans un fauteuil trop mou, ou trop profond vous n’allez pas adopter une bonne position assise. Des douleurs ligamentaires dues à une position inconfortable peuvent alors apparaitre, et ce même si vous avez le sentiment d’être à l’aise..

 

Douleurs ligamentaires, durant la grossesse, dois-je arrêter toute activité ?

 


grossesse sport ostéopathe femme enceinteCette question revient fréquemment chez mes patientes.

En cas de douleurs, le premier réflexe instinctif est le repos complet. Hors c’est une erreur.

Il vaut mieux maintenir une activité physique pour aider à la récupération. Le yoga est par exemple tout indiqué en cas de douleurs ligamentaires pendant votre grossesse.

D’une part il vous permet de vous relaxer et d’évacuer votre stress, tout en vous mobilisant physiquement.

 

Douleurs ligamentaires de la femme enceinte, pourquoi consulter un ostéopathe ?

 

L’action d’un ostéopathe est sans danger pour vous et votre futur bébé. En effet votre ostéopathe adaptera ses techniques et ses manipulations à votre état de grossesse.

Pour soulager les douleurs ligamentaires durant votre grossesse, il effectuera une séance d’ostéopathie classique, en portant une attention particulière à votre bassin. Grâce à ce travail sur la structure osseuse de votre bassin votre système musculaire et ligamentaire se libérera des tensions accumulées durant votre grossesse.

Il est important de préciser que chaque femme est unique, et que chaque grossesse l’est aussi. Votre corps peut subir plus ou moins de tensions. Selon la capacité d’adaptation de votre corps à ces tensions quotidiennes il est possible que plusieurs séances d’ostéopathie soient nécessaires pour vous libérer complétement de ces douleurs ligamentaires. Néanmoins, vous devriez ressentir un mieux-être dès la première séance. Certaine femme enceinte n’ont d’ailleurs pas besoin de consulter plus d’une fois pour venir à bout de ces douleurs ligamentaires.

 

Complémentarité entre kiné et ostéoostéopathe à domicile paris

 

Il est possible que vous soyez suivi par un kinésithérapeute durant votre grossesse, souvent sur recommandation de votre médecin généraliste. La kinésithérapie et l’ostéopathie sont souvent complémentaires.

Les douleurs ligamentaires en fin de grossesse peuvent devenir très intenses et donc très handicapantes.

Si l’ostéopathie vous permettra de traiter et trouver l’origine des ces douleurs ligamentaires, la kinésithérapie vous permettra d’apprendre des exercices pour soulager ces douleurs durant votre grossesse.

L’un agit sur la cause, quand l’autre agit sur le symptôme. En prise en charge par un ostéopathe et un kiné peut être intéressante sur ce type de trouble.

Cependant, une fois la cause des douleurs ligamentaires identifiées et traitées par votre ostéopathe, vous ne devriez plus avoir besoin de soulager les douleurs, puisqu’elles auront disparues.


Pierre-François LAURENT

Ostéopathe DO à Charenton-le-pont, Ostéopathe à domicile Paris
06 63 85 39 90

 

No Comments

Post A Comment